PropagLande


Site d’information alternative qui traite, sur un ton libertaire, de l’Afrique (la françafrique), de la religion, de l’économie, des médias (et donc de propagande...)


Le site Propaglande change de serveur. Vous pouvez consulter les derniers articles publiés à l'adresse www.propaglande.org.
Le présent site reste cependant fonctionnel: vous pourrez y lire toutes nos archives et anciens articles.



"La mort méditerranée"

Méditerranée

Arusha Topazzini

Arusha nous a contacté pour partager une chanson, Méditerranée, née d’une collaboration entre la France et le Kenya [1].

Un hommage à ces milliers de "noyades anonymes" et un rappel qu’elles sont les conséquences des politiques européennes de répression de l’immigration.

Le site d’Arusha Mis en ligne par Bruno
Mots clés (Tags): Audio Europe immigration La parole à... Politiques Sans-papiers

Méditerranée

IMG/mp3/ArushaTopazzini-Mediterranee.mp3

Paroles & musique : Arusha ;

Guitare : Isaac Mugunda ; guitare enregistrée par Elchie@RootsCampKenya ;

Chant : Arusha ;

Flute : Serena ;

Percussions : Simon Maranga Nyarieko (YUNASI)

Produit par Vayn

__

Parce que j’étais en colère et révoltée... Le droit de se déplacer en toute liberté me paraît un droit fondamental de tout citoyen sur cette planète...

Je ne supporte pas cette hypocrisie qui dicte que si on a un certain passeport on a le droit de voyager en paix, de s’ouvrir l’esprit, d’aller a la rencontre d’opportunités...

Mais avec le mauvais passeport, on a même pas le droit de rêver, et si on doit voyager, c’est seulement dans les pires conditions possibles et ce parce qu’on souhaite offrir un petit avenir a sa famille... Je ne supporte pas la façon dont le mot "immigre" est utilisé par les politiques pour galvaniser la peur et le ressentiment de leurs électeurs....

Et l’hypocrisie qui dicte que si un Français part travailler au Kenya, c’est respectable, mais si un Malien vient en France chercher du travail, c’est suspect et criminel...

Ce sont ces sentiments qui ont inspiré cette chanson... Je voudrais voir les politiques de l’Union Européenne reconnaître les dégâts criminels provoqués par leurs lois, je voudrais que les centaines de gens noyés dans la Méditerranée se voient offert l’hommage qu’ils méritent...

Et que les véritables raisons qui poussent les gens a s’expatrier dans ces conditions les plus effroyables soient réellement évoquées...

Et que le luxe du voyage, de la recherche d’opportunités, ne soient pas l’apanage exclusif des pays riches et des élites des pays les plus pauvres...

___

Les paroles

mer méditérranée, oh ma mère méditérannée, oui ma mort méditérrannée, oh cette mort méditérrannée…

• mer méditérrannée, toi si belle, toi si calme, au bleu azur, azur et jade ; caveau liquide, tombe outre-mer et cobalt

témoin d’autant de noyades

anonymes !

tant de cris étouffés dans tes vagues, de bateaux engouffrés dans tes naufrages…

ces centaines d’âmes perdues oubliées parmi tes mirages…

mer méditérranée, oh ma mère méditérannée, oui ma mort méditérrannée, oh cette mort méditérrannée…

• de Lampedusa à Gibraltar, les corps que tu régurgites au bord des plages,

viennent troubler le soleil doré des vacanciers,

viennent hanter le rêve des passants, le sommeil tremblotant des écoliers,

cette longue souffrance, le soleil voile, noyé des sans-papiers…

anonymes !

• ni d’ici ni d’là-bas, sans papiers tu n’es pas, sans papiers c’est sans droit sans toit,

alors que toi et moi traversons les oceans, sans papiers

moi et toi nous y mourrons dedans…

anonymes !

ni d’ici ni d’là-bas, victimes noyées des lois, légiférées dans les riches couloirs politiques…

victimes des manipulations médiatiques, des crédulités, des peurs publiques,

• oh mer méditérrannée…

oh ma mère, laissée à attendre, rêver, espérer…

un petit retour, une petite parcelle de moi, de ma mort méditérrannée…

anonyme !

• déjà mon coeur me brule, mes paupières se ferment, je ne vois que le bleu autour…

les derniers larmes des voyageurs, les derniers cris, les derniers pleurs…oh ma mère

un silence azur, une infinie douleur de cette mort, cette mort méditérrannée…

mer méditérranée, oh ma mère méditérannée, oui ma mort méditérrannée, oh cette mort méditérrannée…

Arusha Topazzini

Je m’appelle Arusha, j’ai 28 ans, et j’ai récemment décide d’écrire des chansons... Je suis d’origine française et indienne. J’ai grandi à Paris, étudié en Angleterre avant de décider d’aller vivre en Amérique du Sud et en Afrique de l’Est...

J’ai commencé a enregistrer pour la première fois a Nairobi il y a maintenant 8 mois, en vue d’un premier album réalisé en collaboration avec des musiciens du Kenya, du Rwanda, de Colombie et d’Europe autour de mes compositions, des chansons à texte, souvent d’amour mais aussi d’injustice...

Son site


[1] et l’Italie, Serena, la flutiste, est italienne


Réagir à cet article: Poster un commentaire